10 mai, 2019 3 min

L’article sur la Licence de données de Montréal et l’outil de création de licences aident les chercheurs et les organisations dans leur travail de clarification des droits sur les données

MONTRÉAL, le 10 mai 2019 – La semaine dernière, lors de la 7ième conférence ICLR en Nouvelle-Orléans, un groupe de chercheurs en intelligence artificielle (IA) et d’experts juridiques ont présenté collectivement un article intitulé : « Towards Standardization of Data Licenses: The Montreal Data License ». Le groupe a aussi dévoilé un outil de création de licences en ligne facile à utiliser, créé pour favoriser la transparence et la clarté dans l’utilisation des ensembles de données pour les applications d’apprentissage machine.

L’article sur la Licence de données de Montréal a été conçu pour apporter plus de clarté sur le plan juridique pour les individus et les compagnies qui rendent les données disponibles pour des tiers partis à des fins d’utilisation dans le domaine de l’IA. Puisque l’IA dépend des données qui sont créées ou autorisées, l’article montre que l’ambiguïté juridique entourant la façon dont celles-ci sont utilisées est très courante dans le domaine de l’IA. Cette ambiguïté mène à une sous-utilisation des données disponibles par les compagnies plus scrupuleuses et conséquemment, cela amoindrit leur capacité à lancer rapidement des applications d’IA.

L’outil de création de licences simplifie le processus habituellement complexe de développement d’une licence d’utilisation en un processus simple sous forme de questions-réponses, lequel permet aux utilisateurs de traduire clairement et facilement leurs intentions en un texte légal exploitable. De plus, l’outil vise à standardiser le langage utilisé pour rendre les données accessibles. L’outil permettra de mieux refléter les intentions des personnes qui rendent ces données disponibles, et afin que celles qui utilisent les données elles-mêmes comprennent mieux les restrictions qui s'appliquent.

La première itération de la Licence de données de Montréal est une invitation à la communauté de la recherche en IA à travers le monde, ainsi qu’à la communauté juridique, à contribuer à la Licence de données de Montréal, à l’améliorer, et enfin à l’adopter pour promouvoir l’utilisation de sa structure afin qu’elle devienne un nouveau standard.

Pour en savoir plus sur l’article portant sur la Licence de données de Montréal et sur la façon dont fonctionne réellement l’outil de création de licences, lisez le blogue d’Element AI, « Simplifier les licences de données ».

L’outil de création de licences est disponible ici.

À propos d’Element AI

Element AI crée des produits d’intelligence artificielle qui aident à la prise de décisions afin de rendre les entreprises plus sécuritaires et performantes. Element AI est basée au Canada, avec des bureaux à Montréal, Toronto, Londres, Singapour et Séoul. Elle est financée par des investisseurs de renom tels que la BDC Capital, Data Collective, Fidelity Investments Canada, Hanwha Investment, Intel Capital, Microsoft Ventures, Banque Nationale, NVIDIA GPU Ventures, Real Ventures et Tencent. https://www.elementai.com


Relations médias pour Element AI

media@elementai.com

Liens internet

https://www.elementai.com/