Une journée chez Element AI dans le cadre de CEOX1DAY
Cristian Danilo Pulido Ruiz Cristian Danilo Pulido Ruiz
21 février 8 min

Une journée chez Element AI dans le cadre de CEOX1DAY

En tant qu’étudiant de premier cycle en commerce, j’ai souvent rêvé de devenir PDG. Bien sûr, à travers les travaux scolaires et les études de cas, je me rends compte des immenses devoirs qui incombent aux individus qui dirigent des entreprises. Cependant, ces professionnels partagent tous une responsabilité fondamentale : diriger les gens. « Je veux être dans cette position », me suis-je dit pendant mes cours.

J’ai participé au programme CEOx1Day à Montréal, au Canada, parce que c’était une chance d’apprendre de première main plutôt que par la rêverie. Le processus de sélection n’a permis qu’à une petite poignée d’étudiants de postuler à des postes de PDG fantômes au Canada, mais une fois sélectionnés, nous avons pu faire notre choix. Naturellement, j’ai décidé que ma journée allait être partagée avec Jean-François (JF) Gagné, cofondateur et président-directeur général d’Element AI.

Le parcours professionnel de JF est très inspirant : dès son plus jeune âge, il a créé deux importantes entreprises en démarrage et a occupé des postes de direction dans une grande entreprise américaine de logiciels. En tant que jeune leader technologique, JF semble avoir été capable d’attirer de précieux partenaires et d’importants collaborateurs qui ont soutenu la mission d’Element AI, consistant à faire adopter au monde des affaires une stratégie mettant l’IA à l’avant plan. Mais la reconnaissance internationale d’Element AI m’a fait penser qu’il y avait beaucoup plus à apprendre sur JF et Element AI que ce que je pouvais simplement lire dans les journaux. Qu’est-ce qui pourrait faire de JF un grand leader dans cette célèbre entreprise? Et quelle est sa véritable vision de l’IA?

CrossFit à 7 h du matin – la pointe de l’iceberg

Alors que l’on prévoyait que de fortes chutes de neige allaient tomber sur la ville de Montréal, j’étais prêt à briser la glace avec JF – et suivre sa séance matinale de CrossFit a définitivement rempli cet objectif. Après avoir brûlé quelques calories des Fêtes, j’étais physiquement et mentalement prêt à suivre le reste de la journée en tant que « PDG » d’Element AI.

En entrant dans le bureau, je me suis senti comme Charlie Bucket dans Charlie et la chocolaterie. Mon billet d’or m’a permis d’entrer dans les locaux ultramodernes d’Element AI où j’ai été reçu avec l’accueil chaleureux des gens de l’entreprise. Une fois dans son bureau, j’ai vu les outils secrets de l’inspiration de ce grand leader : les livres. « Est-ce que je peux prendre des photos de tes livres? », ai-je demandé timidement. « Bien sûr! Il n’y a rien à y cacher », a-t-il répondu d’un ton chaleureux. Parmi ses lectures se trouvaient : La candeur radicale de Kim Scott, La conquête du futur de Gary Hamel, La cinquième discipline de Peter Senge, et The Art of War de Thomas Huynh. (J’ai déjà mis la main sur quelques-uns à la bibliothèque après ma journée avec JF!)

WonderLab – Audacieuse créativité

Après quelques réunions importantes avec différentes équipes, il était temps d’explorer le laboratoire d’Element AI. C’est ici que l’on trouve une véritable ingéniosité humaine et un travail interdisciplinaire. Des personnes passionnées et intelligentes ont travaillé ensemble pour élaborer des solutions novatrices qui répondent aux défis commerciaux dans différents secteurs. Il était en effet remarquable d’être témoin de l’innovation intrépide qui est au cœur de l’Element AI – une approche admirable de type « échouer rapidement, prospérer rapidement ».

L’heure du lunch – Établir des relations avec les gens

Toute cette excitation a fait gronder mon estomac, et j’étais reconnaissant quand le moment de manger est arrivé. Alors que JF et moi étions assis à notre table, il a mentionné que quelques autres personnes se joindraient à nous. Il s’est avéré que nos prochains invités étaient soit des proches collaborateurs de JF, soit des membres du personnel qui souhaitaient simplement avoir une discussion informelle avec le PDG. L’objectif était d’établir un lien personnel avec les employés – une chose profondément chère à JF – et les employés pouvaient simplement planifier ce lunch informel avec le PDG. Les invités à notre table étaient ravis de partager cette occasion avec lui; c’était comme si des amis étaient venus partager leurs réflexions et anecdotes personnelles autour d’une bonne bouffe.

Humaniser l’intelligence artificielle

Tout au long des réunions, j’ai été captivé par les efforts que JF et l’équipe d’Element AI ont déployés pour humaniser la conversation sur l’intelligence artificielle. La technologie évoluant à un rythme sans précédent, même les étudiants comme moi connaissent peu les faits. Cependant, il était étonnant de voir comment JF et son équipe rendaient le sujet accessible à toutes les personnes qui étaient assez curieuses pour lire leurs blogues ou écouter leur balado (je suis un grand adepte maintenant!). Il était important pour moi de voir l’importance qu’ils accordent à la démystification de cette nouvelle technologie et de ses capacités pour les professionnels et la population en général. Comment la prochaine révolution technologique peut-elle se concrétiser si les gens ne la comprennent pas pleinement ou n’en comprennent pas les implications? JF est déterminé à nous aider à comprendre que l’IA représente un effort de collaboration entre l’homme et la machine.

Certaines entreprises utilisent la technologie de l’IA à des fins de défense nationale et de renseignements secrets, et j’ai demandé à JF sa position sur le sujet. Après quelques échanges, il est apparu clairement que ni JF ni Element AI ne soutenaient ce type d’efforts. J’ai été heureux d’entendre qu’un leader aussi important dans le domaine considérait la technologie de l’IA comme un moyen d’améliorer notre société, et non de la contrôler. Sans aucun doute, cela m’a rempli d’espoir de savoir que des dirigeants responsables comme JF considèrent cette technologie avec passion et détermination et, par conséquent, aucun programme secret n’a sa place chez Element AI.

Avant de nous rendre à un événement de collecte de fonds à but non lucratif dans la ville de Montréal, j’ai osé poser une dernière question : « JF, quelle est ta vision de l’IA? » Tout simplement, il a répondu : « Il y aura un moment où vous ne croirez pas comment vous avez vécu votre routine quotidienne sans l’IA ».

Ce n’est que le début

La première chose que j’ai faite en rentrant chez moi a été d’appeler ma famille, qui réside actuellement dans mon pays d’origine. « Comment c’était, chéri?! », s’est exclamée ma mère d’une voix sentimentale. Honnêtement, je ne savais pas par où commencer. Toutefois, si on me donnait une deuxième chance de répondre à cette question, je m’y prendrais de la manière suivante :

  • Étancher sa curiosité peut se faire en s’éduquant sans relâche – livres, conférences, balados, blogues… Il ne faut jamais cesser d’apprendre;
  • Le génie humain peut être réalisé lorsque les échecs sont considérés comme des conséquences inévitables. C’est bien d’échouer, mais il faut prospérer rapidement;
  • Les affaires ne consistent pas à acheter quelque chose à 1 $ et à le vendre à 2 $ – il s’agit de comprendre, de responsabiliser et d’inspirer les gens. La force motrice d’une entreprise, ce sont les centaines d’employés « dans les coulisses »;
  • L’intelligence artificielle n’est pas ce que l’on voit dans les films populaires (les machines qui prennent le contrôle du monde, c’est n’importe quoi!). C’est une science concrète qui a des applications bénéfiques pour le monde des affaires et notre société – des humains et des machines travaillant ensemble pour l’amélioration responsable du monde;
  • Dans quelques années, la plupart de nos routines apparemment banales seront prises en charge par l’IA – l’intelligence artificielle est là pour rester;
  • Les défis et les succès à venir sont sur la voie d’une perturbation positive. L’objectif n’est pas de gagner de l’argent, mais plutôt de résoudre les problèmes du monde avec une pensée nouvelle. C’est ce que j’ai appris en observant et en parlant avec JF; quelque chose que je n’aurais pas pu lire dans les journaux. Suivez intensément votre passion et votre but. Restez fidèle à vos valeurs et à vos principes.

Après cette journée, je me sens inspiré pour continuer à suivre la voie d’un leadership responsable et humaniste. Le progrès et l’innovation ne peuvent être réalisés que si nous travaillons ensemble sans crainte. Ce n’est que le début, un début de nombreux jours qui seront cueillis – CARPE DIEM!

Je tiens à remercier sincèrement JF et l’équipe d’Element AI pour cette magnifique journée. Mon cœur vibre tout en violet, la couleur d’Element AI.