L’IA et la fabrication de produits pharmaceutiques
Elliott Charbonneau Elliott Charbonneau
30 juillet 6 min

L’IA et la fabrication de produits pharmaceutiques

De la recherche à la fabrication, les entreprises pharmaceutiques cherchent à apporter des améliorations à l'ensemble de leurs opérations, en se concentrant particulièrement sur celles qui ont des répercussions sur le contrôle de la qualité. La fabrication de produits pharmaceutiques ne fait pas exception et le changement a été long à venir. Déjà en 2004, un rapport du Secrétariat américain aux produits alimentaires et pharmaceutiques (en anglais) a demandé d’accroître « la qualité et le rendement des produits obtenus et assurés au moyen de processus de fabrication efficaces et efficients ».

Pour améliorer les processus de fabrication de produits pharmaceutiques et résoudre les problèmes de production, les organisations doivent pouvoir s’appuyer sur le plus grand nombre possible de leurs connaissances internes. L’IA a un rôle précieux à jouer ici et, dans cet article, nous allons explorer comment l’IA et la fabrication de produits pharmaceutiques peuvent être combinées pour aider les entreprises pharmaceutiques à améliorer la qualité des produits et l’efficacité de la fabrication pour tendre vers l'amélioration des résultats pour les patients.

Fabrication de produits pharmaceutiques : un aperçu

Tout d’abord, commençons par examiner brièvement certaines préoccupations clés dans la fabrication de produits pharmaceutiques. La synthèse de médicaments à l’échelle industrielle, et leur production sous forme de pilules, de liquides ou d’aérosols pour une utilisation en médecine, comporte une série de facteurs qui définissent la qualité :

  • La résistance physique des produits pour supporter l’emballage, l’expédition, la distribution et l’utilisation par les patients

  • L’uniformité du poids et de la teneur en médicaments des produits pour garantir une utilisation sûre par les patients et un coût avantageux pour l’entreprise

  • La biodisponibilité des produits : la vitesse et l’étendue de la mise en circulation du médicament pour obtenir l’effet souhaité

  • La stabilité chimique et physique des produits sur de longues périodes, avant qu’ils ne se dégradent et ne perdent leur efficacité

  • L’uniformité de l’apparence du produit pour assurer la cohérence de la marque et son adhérence auprès des consommateurs

Le contrôle de la qualité a toujours été une considération primordiale dans la fabrication de produits pharmaceutiques, mais en période de difficultés, il est encore plus essentiel que les entreprises fassent tout leur possible pour garantir que les produits répondent aux normes fixées par les régulateurs, par les contrôles internes et, ultimement, aux attentes des professionnels de la santé et des patients.

Les défis du contrôle de la qualité

Les entreprises consacrent des ressources considérables au contrôle de la qualité dans la fabrication de produits pharmaceutiques. Les enquêtes sur les écarts sont essentielles pour déterminer où et comment les produits se sont écartés des normes de qualité définies et sont instrumentales au développement d'ajustements pour réduire l’occurrence de ces irrégularités.

Il existe plusieurs irritants communs qui rendent les enquêtes sur les écarts plus difficiles et entravent le contrôle de la qualité :

  • Grands volumes de produits : Il est difficile d’obtenir une visibilité sur l’étendue des articles qui sont produits sur plusieurs sites de production, et ce, en tout temps

  • Complexité accrue de la chaîne d’approvisionnement : Des problèmes de contrôle d’expédition, de conformité et de certification peuvent facilement survenir

  • Des produits plus avancés : Plus de facteurs nécessitant de la visibilité et plus de domaines où des erreurs peuvent se produire dans la fabrication

La visibilité des données est un problème dans les chaînes d’approvisionnement et ailleurs dans le processus de fabrication. Les entreprises doivent exploiter un large éventail de données, incluant les rapports de déviation, les données du système SCADA, les dossiers de lots, etc. La mise en œuvre d’une gestion des connaissances plus efficace et la fourniture d’un accès rapide, facile et complet à différents types de données peuvent avoir un effet positif sur le contrôle de la qualité de la fabrication de produits pharmaceutiques.

Le regroupement de grands volumes de données complexes des entreprises pharmaceutiques provenant de sources disparates a été un défi. Aujourd’hui, une utilisation efficace de l’IA peut aider.

L’IA et la fabrication de produits pharmaceutiques

Découvrez vos données

L’apprentissage machine et les autres technologies d’IA sont parfaitement adaptées au traitement de grands volumes de données complexes. Ces technologies permettent aux entreprises pharmaceutiques de découvrir de nouvelles perspectives et optimisations et de faire des prévisions afin de pouvoir saisir les occasions futures ou éviter les problèmes.

Cela peut aider à optimiser les chaînes d’approvisionnement de l’industrie pharmaceutique et même la machinerie de l’usine elle-même, en passant au crible des masses de données sur les produits pour repérer les lots anormaux, en repérant où les défaillances existantes ou futures peuvent se produire, et en localisant les inefficacités et les goulots d’étranglement.

Intégrer votre base de connaissances

L’IA peut également faciliter un meilleur accès aux connaissances internes en les exploitant pour obtenir des informations pertinentes. Des outils sophistiqués comme Element AI Knowledge Scout peuvent intégrer des données provenant d’une série de systèmes disparates, et rendre les informations organisationnelles facilement accessibles aux utilisateurs par de simples requêtes en langage naturel, comme vous le feriez avec un moteur de recherche.

Les entreprises pharmaceutiques peuvent briser leurs silos de données, organiser leurs ressources d’information et les mettre à la disposition de tous ceux et celles qui en ont besoin. Cela comprend à la fois les données structurées, qui ont déjà été étiquetées et préparées pour le traitement, et même les données brutes, non structurées, qui autrement resteraient inexploitées. Lorsque toutes ces données précieuses sont facilement accessibles aux spécialistes de l’assurance qualité, ils sont en mesure de prendre des décisions mieux informées pour résoudre les écarts et, en fin de compte, améliorer les processus de fabrication pharmaceutique.

Réaliser le pouvoir de vos données

Bien que le secteur pharmaceutique se targue d’avoir accès à une multitude de données, celles-ci sont souvent cloisonnées ou existent sous forme d’informations tacites, ce qui rend difficile l’exploitation de leur plein potentiel. C’est là que réside la valeur fondamentale de la combinaison de l’IA et de l’industrie pharmaceutique : lorsque l’IA devient la clé de la mine d’or des données. C’est une valeur que de plus en plus d’entreprises réalisent.

Vous voulez en savoir plus sur la manière dont l’IA et la fabrication de produits pharmaceutiques peuvent se combiner pour donner un avantage à votre entreprise? Communiquez avec l’équipe d’Element AI dès aujourd’hui.