L’IA à l’ère du COVID-19 – 2e partie : rester connecté avec des accès à distance
Element AI Element AI
15 avril 6 min

L’IA à l’ère du COVID-19 – 2e partie : rester connecté avec des accès à distance

Cet article est le deuxième d’une série de trois intitulée « L’IA à l’ère du coronavirus ». Nous examinons comment l’IA peut aider les entreprises, les organisations et les individus à assurer le bon déroulement de leurs activités et de leurs tâches quotidiennes dans le contexte de la pandémie de coronavirus (COVID-19). Dans cet article, nous discutons de la nécessité de rester connecté et de veiller à ce que tous aient accès aux bons outils et à la bonne information au bon moment quand ils travaillent dans de nouveaux lieux ou à partir d’appareils différents.

Avec la pandémie de coronavirus, le télétravail est pratiqué comme jamais auparavant, partout dans le monde. Les entreprises qui, pendant des années, étaient réticentes à adopter les pratiques émergentes ont dû s’adapter à une vitesse record. Mais, dans la hâte de s’ajuster à la nouvelle normalité, certaines choses peuvent facilement passer entre les mailles du filet. La gestion des autorisations d’accès à distance en est un exemple. Les entreprises doivent être conscientes qu’il est essentiel que les accès soient toujours appropriés, adéquats et sécurisés. Cet article explique comment l’IA peut y contribuer.

Le problème des autorisations d’accès à distance

Garantir les bons droits d’accès a toujours été une préoccupation pour les entreprises, et ce, bien avant l’adoption massive du travail à distance. Les administrateurs informatiques doivent utiliser une approche descendante pour gérer les autorisations qui concernent de grands groupes de personnes à la fois.

Faire en sorte que seules les personnes appropriées aient accès à certains documents et dossiers est un exercice délicat. Une trop grande tolérance pose un risque pour la sécurité en donnant aux mauvaises personnes l’accès à des renseignements sensibles. Mais une trop grande rigueur entrave la productivité de l’organisation en imposant des contrôles de sécurité laborieux dans le cadre des tâches quotidiennes.

Le travail à distance complique davantage la situation. Il est beaucoup plus difficile de gérer ces autorisations lorsque les utilisateurs ne sont pas rattachés à un lieu physique ou à un environnement informatique partagé. Et lorsque les utilisateurs se servent de leurs propres appareils, la gestion de la cybersécurité se complique du même coup. Avec la pandémie de coronavirus, les entreprises doivent trouver la solution à ces problèmes en quelques jours seulement.

Comment l’IA peut aider

Le défi des autorisations d’accès, que ce soit sur place ou à distance, dépend essentiellement de la taille de l’entreprise. Dans la plupart des cas, un administrateur informatique peut déterminer en quelques minutes ou moins de quels droits d’accès un employé a besoin. Toutefois, dans les entreprises comptant des centaines, des milliers, voire des centaines de milliers d’employés, quelques minutes par employé représentent beaucoup plus de temps qu’il n’est possible d’y consacrer. Et à moins que votre équipe informatique passe tout son temps à attribuer des autorisations d’accès aux utilisateurs en analysant chaque cas, vous devez vous résigner à ce qu’il y ait des erreurs et quelques problèmes.

Du moins, c’était le cas avant que l’IA n’offre une meilleure solution de gestion des accès. L’IA peut transformer la façon de gérer les droits d’accès en apprenant à attribuer des autorisations au niveau individuel, puis en les étendant à l’ensemble de l’entreprise.

Un logiciel de gestion des accès fondé sur l’IA peut analyser les données disponibles afin de recommander les rôles pertinents et de prévoir les changements. En analysant continuellement les modèles et les changements, il peut prendre la relève du personnel informatique et lui permettre de se concentrer sur des tâches plus importantes.

Les avantages d’une solution de gestion des autorisations d’accès fondée sur l’IA sont doubles : d’une part, elle permet à l’équipe informatique de gagner en efficacité et, d’autre part, elle augmente la fiabilité des autorisations d’accès dans l’entreprise. Au bout du compte, elle permet de mettre un terme au douloureux compromis entre expérience utilisateur et sécurité.

Access Governor : l’approche d’Element AI

Les problèmes liés aux autorisations d’accès à distance se sont soudainement amplifiés pour un grand nombre d’organisations. De plus en plus d’entreprises misent désormais sur le travail à distance, souvent pour la première fois, ce qui complique la gestion des accès. Les administrateurs informatiques constatent qu’ils doivent gérer un grand nombre de nouveaux appareils, qui se connectent depuis de nouveaux endroits, tout en maintenant la sécurité et la fiabilité de leur environnement informatique.

C’est pour un cas comme celui-là que nous avons créé Access Governor. Ce système aide les entreprises à maîtriser la gestion des autorisations sans perdre trop de temps. Il permet d’optimiser le processus de gestion en analysant les autorisations actuelles et en faisant des recommandations précises en fonction des données. Il y parvient en comparant les points de données liés au rôle, au service, à l’emplacement et au type de travail de l’employé.

De plus, Access Governor joue un rôle déterminant durant le processus d’intégration des employés, que ces derniers travaillent sur place ou à distance. Il fournit des recommandations lors de la création des nouvelles licences, ce qui permet aux administrateurs informatiques d’accélérer le processus d’intégration et d’accroître la pertinence des autorisations, tout en conservant un historique clair et complet de l’audit.

Alors que le télétravail n’a jamais été aussi répandu, de nombreux défis et de nouvelles difficultés se posent aux entreprises et aux salariés. L’IA ne peut pas faire grand-chose pour aider les employés à éteindre la sonnerie de leur téléphone ou à calmer leur impatience en ces temps de confinement, mais elle peut certainement aider les entreprises à résoudre des problèmes de sécurité comme la gestion des autorisations d’accès à distance. Le reste dépend de la résilience de vos employés et de la culture d’entreprise à laquelle ils participent tous activement.


Dans la troisième partie de cette série, nous aborderons la gestion des tâches à l’ère du travail à distance. Nous examinerons comment le travail peut non seulement se poursuivre, mais aussi progresser de manière harmonieuse et efficace. Si vous souhaitez découvrir comment l’IA peut aider votre organisation, aujourd’hui et lorsque tout le monde retournera au bureau, il suffit de joindre notre équipe.