Yoshua Bengio, cofondateur d'Element AI, recevra le prix Turing
Element AI Element AI
27 mars 3 min

Yoshua Bengio, cofondateur d'Element AI, recevra le prix Turing

Trois leaders de la révolution de l'apprentissage profond - notre cofondateur Yoshua Bengio, Geoffrey Hinton et Yann LeCun - ont été nommés gagnants du prix Turing 2018, la plus haute distinction en informatique.

Bengio, Hinton et LeCun sont honorés pour leurs "avancées conceptuelles et techniques, qui ont fait des réseaux de neurones profonds un élément essentiel de l'informatique", selon l'Association pour l'informatique (ACM), qui décerne chaque année le prix Turing.

Les trois informaticiens ont travaillé sur les réseaux de neurones, même quand ceci n’était pas la tendance dans le domaine. « Pendant des années, alors que le sujet des réseaux de neurones étaient en perte de vitesse dans les conférences sur le Machine Learning, Yoshua continuait à y travailler », racontait le professeur Michael Mozer de l'Université du Colorado au magazine Fortune. "Je me disais: 'Pauvre Yoshua, il est dans le pâté’."

Cette persistance a porté fruit. Les travaux de Bengio, Hinton et LeCun ont permis des avancées majeures dans les domaines de la vision par ordinateur, de la reconnaissance de la parole, du traitement du langage naturel et de la robotique, souligne l'ACM en annonçant le prix de cette année.

Les trois lauréats ont des liens avec l'industrie et le monde universitaire. Bengio, professeur à l'Université de Montréal et directeur scientifique de Mila, l'Institut de l'intelligence artificielle du Québec, a cofondé Element AI en 2016. Hinton, professeur émérite de l'Université de Toronto, est également vice-président et ingénieur chez Google, ainsi que conseiller scientifique en chef à l'Institut Vector. LeCun est professeur à l'Université de New York et vice-président et chercheur en chef sur l'IA chez Facebook.

La distinction est accompagnée d'un prix d'un million de dollars, que les gagnants se partageront également. Dans une interview avec Bloomberg, Hinton a annoncé qu'il reversera une partie de son prix au département de sciences humaines de l'Université de Toronto. Dans la même interview, Bengio, quant à lui, a suggéré qu'il contribuerait à la lutte contre les changements climatiques.

Nommé en l'honneur du mathématicien britannique Alan Turing, les récipiendaires passés incluent le pionnier de l'IA, Marvin Minsky, et Judea Pearl, qui a développé une approche de l'IA basée sur un raisonnement probabiliste et causal.